visitez l'aquarium

Actualités :

Repeupler les lagons avec de jeunes poissons

Depuis novembre dernier, le pôle de compétences IGREC Mer, Coraïbes et Aquarium de la Guadeloupe, a relancé un programme de capture et de culture de poste-larves de poissons. Objectif : repeupler les lagons.

cat

en savoir plus

La restauration corallienne stoppée net

Alors que le monde entier travaille sur la restauration corallienne et avance à grands pas pour repeupler les récifs coraliens, les Antilles Françaises sont bloquées par un arrêté ministériel protégeant 16 espèces de coraux et interdisant de fait tout projet de réhabilitation.

cat

en savoir plus

Ce qu'il faut faire

et ne pas faire avec les tortues marines

En aucun cas, vous ne devez :

  • Consommer de chaire ou d’œufs de tortue ;
  • Acheter d’articles en écaille de tortue ;
  • Jeter de sacs plastiques en mer, les tortues les confondent avec les méduses qu’elles consomment.

Si vous en croisez, observez les sans les déranger et n’essayez pas de les attraper.

Le docteur vétérinaire Jolt EVVA (05 90 28 16 79) est le vétérinaire référant du centre.

igrec mer

igrec mer


Que faire quand on trouve une tortue en détresse
(blessée ou malade) :

Appeler l’Aquarium de la Guadeloupe au 0590.90.92.38 et signaler le plus précisément possible le lieu de la découverte et si vous le pouvez les réactions et blessures éventuelles de la tortue.
Eventuellement la sortir de l’eau si vous pensez qu’elle court un risque de noyade (dans des vagues par exemple).

Que faire quand on découvre un cadavre de tortue :

Appeler un membre du Réseau tortues Marines de Guadeloupe le plus proche dont vous trouverez les coordonnées ici.

Que faire quand on assiste à une émergence de tortillons
(bébés tortues) :

Si vous avez la chance d’observer une émergence de nouveau-nés, vous devez surtout les laisser faire. Elles doivent parvenir seules à la mer. Ne les touchez pas, ne les aidez pas. Cette phase est très importante dans leur vie future. Par contre éloignez les prédateurs potentiels (chiens, crabes, oiseaux). Vous ne pouvez intervenir que si un individu se bloque dans un obstacle (racines, troncs..) ou s’il est désorienté et ne se dirige pas vers la mer. Surtout ne les ramassez pas et ne les apportez pas au centre de soins.

Comment s’impliquer dans la protection des tortues marines :

Il existe de très nombreuses associations qui travaillent à la protection des tortues marines. Vous trouverez leurs coordonnées sur le site www.tortuesmarinesguadeloupe.org

Le centre de soins peut recevoir des dons par l’intermédiaire du Fonds de dotation Fonds Bleu.