visitez l'aquarium

Actualités :

Repeupler les lagons avec de jeunes poissons

Depuis novembre dernier, le pôle de compétences IGREC Mer, Coraïbes et Aquarium de la Guadeloupe, a relancé un programme de capture et de culture de poste-larves de poissons. Objectif : repeupler les lagons.

cat

en savoir plus

La restauration corallienne stoppée net

Alors que le monde entier travaille sur la restauration corallienne et avance à grands pas pour repeupler les récifs coraliens, les Antilles Françaises sont bloquées par un arrêté ministériel protégeant 16 espèces de coraux et interdisant de fait tout projet de réhabilitation.

cat

en savoir plus

Laboratoire d’élevage larvaire

Description

Le laboratoire/quarantaine de l’Aquarium ne peut pas remplir le rôle de laboratoire d’élevage larvaire. Les bassins sont inadaptés, trop grands, souvent occupés par des animaux destinés aux expositions de l’Aquarium, risque d’épizootie, circuit ouvert…

Il nous faut donc nous équiper d’une salle destinée uniquement à l’élevage larvaire remplissant principalement les conditions suivantes : nombreux bassins de petites tailles, condition de sureté biologique, système de filtration en circuit fermé, productions d’aliments spécifiques et stabilité des conditions physico-chimiques de l’eau. Cette salle devra également pouvoir accueillir un système d’observation par microscopie et prises de vues macro.

tortuer

Le labo sera composé principalement de petits aquariums montés en batterie. Les volumes s’échelonneront de 20 litres à 800 litres.  La filtration sera en circuit fermé (semi ouvert) par système gravitaire. L’eau sera stérilisée par un système UVc en série sur le circuit de filtration. La thermorégulation sera assurée par un échangeur connecté au réseau d’eau froide existant de l’Aquarium. Une arrivée d’eau neuve stérilisée sera disponible (existant).

Le labo pourra produire des Artemia salina pour le nourrissage des larves. Un concentrateur d’oxygène permettra d’accroitre si besoin la production d’Artemia.
Un microscope équipé d’un système de prise de vues  permettra d’observer les larves, de les filmer ou de les photographier. Rappelons qu’il n’existe pas à ce jour de guide d’identification des larves de poissons récifaux de la Caraïbe.

Le laboratoire est financé par la DEAL Guadeloupe et des fonds CPER.
Ouverture prévue juin 2013.